Iznowgood, décrypte la mode éthique avec nuance et profondeur

Déjà à la base s’habiller, c’est compliqué.

Il faut trouver des vêtements qui te plaisent et qui dure, à un prix qui t’est accessible. L’air de rien, arriver à trouver des fringues qui combinent ces trois critères, c’est pas toujours évident… surtout si tu n’habites pas dans une ville et que tu n’achètes pas sur internet !

Et puis aujourd’hui on n’entend de plus en plus parler des conditions de fabrication des vêtements, du coût environnemental de la production de ces vêtements, alors, si on peut, on essaye d’en plus trouver quelque chose d’éthique.

Et la mode éthique, c’est un peu une jungle…

Déjà, il y a 10 000 marques différentes, ce qui est une bonne chose pour le choix, mais forcément, c’est plus dur de s’y retrouver et surtout de savoir lesquelles sont VRAIMENT éthiques et ne sont pas juste des marques un peu timides sur leur engagement, voir des quasi-arnaques qui font tout l’inverse de ce qu’elles mettent en avant. Pas évident de s’y retrouver !

Je suis tombé sur cette fille qui fait des vidéos de décryptage vraiment très sympa et très bien documenté ! : Iznowgood

Céline qui est derrière cette chaîne (elle a aussi un blog), ne parle pas que de mode éthique, elle parle aussi d’autres sujets relatifs à l’écologie ou d’autres choses divers et variés, mais je n’ai regardé que ses vidéos de décryptage, donc c’est de ça que je vais parler ici.

Morale

On entend parfois des discours qui ont tendance à accuser les gens sur leur consommation, à être moralisateur, Céline n’est pas dans cette dynamique-là.

Par exemple, quand elle parle de SHEIN, elle fait bien la nuance entre les personnes qui s’achète mille balles de SHEIN, et les personnes qui achètent là-bas parce qu’elles n’ont pas beaucoup de moyens, ou parce que SHEIN a un beaucoup choix pour les grandes tailles.

Ce qui m’amène à l’autre point :

Nuance

Pour bien saisir une situation dans toute sa complexité, on a souvent besoin de nuance. Autrement dit, souvent tout n’est pas tout noir ou tout blanc.

Céline apporte beaucoup de nuances dans ses analyses et jugements, ce qui ne l’empêche pas d’être critique sur les points où il faut l’être.

Dans une vidéo, elle raconte une anecdote d’une petite marque qui produit dans une usine (en Inde je crois) où les travailleurs n’ont pas de couverture sociale (santé…). Quelque chose de vraiment pas top à première vue. Mais elle raconte que le créateur de cette marque à discuter avec le patron de cette usine, et que ce patron aimerait bien assurer une couverture sociale à ces travailleurs, c’est juste qu’il n’a pas les moyens… et pour avoir les moyens, il faut des commandes.

Certaines fois, de petites marques, peuvent aider de petit atelier, à avoir des moyens suffisants pour permettre d’avoir de bonnes conditions pour les employés. Produire avec des usines qui n’ont pas de très bonnes conditions pour leurs employés et parfois nécessaire, temporairement, pour leur donner la possibilité de produire dans de bonnes conditions plus tard. C’est une nuance, on est d’accord ou pas, mais c’est au moins intéressant de connaître l’existence de cette nuance.

Documenté

Et pour arriver à faire ressortir les points importants et à les décrypter, il faut être documenté. Pas de soucis là-dessus, Céline est très bien documenté !

Elle connaît les processus de fabrication des vêtements, et plus largement le fonctionnement d’une entreprise (elle était auditrice financière… avant de quitter ce job) et de la mode. Donc, elle ne se fait pas avoir par le maquillage à base de greenwashing de certaines marques.

Direct

Ce qui est vraiment très cool, c’est que Céline fait le décryptage en direct.

Elle prend son téléphone, va sur le site de la marque et cherche certaines informations, rebondi sur certains points (par exemple quand une marque pousse clairement à la surconsommation sur son site).

Donc, tu vois vraiment pourquoi elle parle des différents points qu’elle aborde, tu vois ces sources etc…

Et en plus, ça rend le format très fluide et agréable à regarder !

Profondeur

Ce n’est pas un décryptage fait en 2 minutes et 47 secondes. Globalement, les vidéos durent 30 minutes. Céline prend bien le temps d’aborder tous les points nécessaires, donc on peut rentrer en profondeur dans le sujet.

C’est un format au calme, pas de cut tous les 3 secondes, pas de musique en fond pour rythmer le truc. Juste Céline face caméra qui te parle pendant 30 minutes.

Avant de cliquer, on pourrait penser que c’est démoralisant comme contenu, mais en fait, c’est plus intéressant qu’autres choses, et on apprend plein de trucs au passage (en tout cas pour moi).

Pour voir tout les décryptages de marques qu’a fait Céline, c’est ici

Ah oui, et Céline a créer un « générateur de marque éthique« , qui te permet de découvrir des marques de fringues éthiques et de les trier en fonction de tes critères (ton style vestimentaire, ton budget, le lieu de fabrication…)

Quelques recommandations de vidéos :

DIM, créativité, introspection et jolies vidéos

Une chaîne YouTube à découvrir : DIM

Créativité

Dimitri (le mec derrière cette chaîne) se lance souvent des défis dans ses vidéos comme customiser son propre tee-shirt en se mettant à la broderie, ou rendre vivant les tableaux du Louvre en les animant avec du montage vidéo, ou encore en se lançant dans le Inktober en réalisant 1 dessin par jour.

Bref, le désir de créer est omniprésent dans ses vidéos !

Introspection

Il y a aussi une part introspective où Dimitri te parle des difficultés qu’il éprouve, de ses réflexions et sentiments…

Jolies vidéos

Les vidéos sont super bien réalisées !

Autant au niveau de l’image que de l’audio. Il y a de très jolis enchaînements et de très belles animations (d’ailleurs la vidéo c’est son métier)

Quelques recommandations de vidéos :

SEEN HIM

Avant de commencer : je ne fais pas de skate

(ou du moins pas encore)

Mais c’est quand même une culture qui m’intéresse.

Le truc de prendre sa board et de skater sa ville, découvrir des spots, rencontrer des gens sur ces spots, construire des spots sauvages etc…

… je sais pas, je trouve ça vachement cool !

(et dans une certaines mesures, ça peut faire aussi penser à la culture web, aux gens qui crée des sites)

Et puis, il y a le sport en lui-même, c’est joli, c’est tout dans le mouvement et puis il y a ce truc de progression qui est vraiment visible.

Quand un skater veut faire une nouvelle figure, ou bien skater un nouveau coin, il doit s’y prendre à plusieurs fois. Il va tomber, et tomber, et à chaque essai il va s’améliorer un peu, jusqu’à enfin arriver à faire ce qu’il veut faire. Et ça j’aime bien.

Jusque-là je regardais de temps de temps de vidéos de skate sur Thrasher (un magazine dédié au skate) ou sur Vimeo.

Mais, par le de fil en aiguille après avoir regardé un film, je suis tombé sur cette vidéo  » SEEN HIM « 

Et honnêtement, elle vaut vraiment le coup d’être regardé, même si tu ne connais rien au skate !

En fait, c’est assez différent des autres vidéos de skate que j’ai pu voir jusque-là…

SEEN HIM suit un skateur, Andy Anderson, aucune idée de qui est ce type, je n’en avais jamais entendu parler avant. Il a l’air jeune, 18/19 ans je pense, et dans cette vidéo, et c’est un personnage qui détonne parce que :

Le gars vit dans une ambulance customisée avec plein de stickers/dessins à l’intérieur (chaque personne qui y rentre doit y laisser son petit dessin, son petit mot)

Il semble vachement connecté à son environnement, aux gens autour de lui. Pendant toutes la vidéo on le voit discuter avec… bein un peu tous les gens qui sont sur sa route. Que ce soit le mec qui essaye de le virer d’un spot, où des meufs à un café, ou un type qui souffle des feuilles dans la rue, ou un sans-abri, ou des types qui ont vu des vidéos de lui sur internet, ou un mec qui est intrigué par son ambulance…

Tu sens qu’il aime vraiment le contact humain, et ça étonne pas quand il dit :

« Quand j’étais enfant, je faisais exprès de marcher dans l’école et d’essayer de dire bonjour à chaque personne que je voyais. »

Il a un niveau et un style de skating incroyable ! C’est très différent de ce que j’ai vu jusqu’à présent ! À certains moments on a l’impression qu’il fait du patin sur glace sur un skate, d’autres où il danse presque avec son skate…

Le mec un chimpanzé. Clairement. Genre le gars il voit une rambarde d’escalier, il saute dessus et marche comme un funambule dessus. OKLM.

Bref une vidéo humaine qui fait du bien et qui en plus des magnifiques images… donnera envie de plus se connecter avec son environnement, personnes (et même objet, oui, oui)

« La plupart des parents diront à leurs enfants « ne parle pas à un étranger, ne prends pas de risque », c’est un conseil bizarre. »

Le tout arrosé d’une culture skate bien présente :

« Je pense qu’on te dit où travailler et où te détendre et il y a quelque chose de si spécial à se détendre dans un endroit totalement illégal, comme un endroit où tu n’es définitivement pas censé être » « Comment ça je ne peux pas me détendre ici ? »

À voir !

DIM

J’ai découvert la chaîne YouTube « DIM » et franchement j’ai beaucoup aimé la première vidéo que j’ai vue !

On retrouve un mec qui veut faire des vlogs… mais qui ne sait pas comment s’y prendre…

Qu’est-ce qu’il doit filmer ? Comment faire pour rendre la vidéo plaisante à regarder ? Comment être consistant ?

Il nous montre vraiment ses doutes, ses impressions, les obstacles qu’il rencontre, les choses qu’il découvre etc…

C’est très plaisant à regarder, ça parait naturel, authentique et ça me fait penser à un livre que j’ai commencé à lire « Show Your Work » qui incite justement à parler du processus plutôt que du « produit » finale.

En gros montrer ce que tu es en train de faire, tes idées, tes inspirations, pendant que tu es en train de créer, plutôt que de juste rester dans l’ombre et en sortir seulement lorsque ta création est terminée.

Bon après, il apprend à vlogger, mais clairement il apprend pas le montage ou la vidéo, parce que le rendu finale est ultra propre pour une première !

En tous cas, je vais regarder les autres vidéo de DIM, parce que ça m’a l’air très très cool !

Jon Burgerman: The Art of Doodling

Il y a un vrai courant « self-help » pour les créatifs !

On nous dit qu’il faut arrêter de réfléchir et créer.

Que les idées sont « cheap », que ce qui a vraiment de l’importance c’est de passer à l’action.

Just do it

J’ai entendu plein de fois ce genre de discours. Et le pire, c’est qu’il sonne juste. Au fond, je sais que c’est vrai…

Mais rien ne m’a jamais parlé autant que cette vidéo :

Jon Burgerman: The Art of Doodling

Jon Burgerman est un dessinateur qui fait plein de dessins super cools, genre ça :

Dans cette conférence, il explique simplement que tu peux créer partout et tous le temps.

Tu n’as pas besoin de beaucoup de temps.

Tu n’as pas de matériel spécial.

Tu n’as pas besoin d’être dans un endroit particulier.

En fait, tu peux créer partout.

Dans le métro, dans la rue, chez toi etc…

Il montre des exemples où il détourne des affiches de cinéma qu’il voit dans les couloirs du métro, où il détourne des photos d’instagram de célébrités, où il fait des petits dessins marrant sur des photos dans la rue qu’il a prise etc…

Comme il le dit, ce que l’on crée n’a pas besoin d’être bien, beau, crée suffit de lui-même, le reste vient naturellement ensuite. (en gros).

Et là où ça aurait pu sonner comme une énième vidéo motivation ou self help pour créatif, ici ça donne vraiment l’impression de quelque chose de sincère.

En fait, j’ai pas eu le sentiment de regarder une sortie de conférence de développement personnelle pour créatif.

Là manière dont Jon parle de ça est super naturel, et c’est pas juste du blabla… il te raconte tout simplement ce que lui fait !

Bref, super rafraîchissant et entraînant !

Comprendre le rap

Je sais que beaucoup de personnes ne comprennent pas le rap, mais sont ouvertes à essayer de le comprendre.

Et je sais que beaucoup de personnes aiment le rap et veulent mieux le comprendre.

Pour toutes ces personnes-là, il faut absolument regarder la chaîne YouTube Alohanews et plus particulièrement leur série « Punchlife »

En gros, le sens derrière les punchlines sont décortiqués.

Mention spéciale pour les vidéos « Punchlife de [insérer le nom] vues par la philosophie ». Exemple

Voir Punchlife

TIMELAPSE OF THE FUTURE

Un timelapse du futur de notre planète et de l’univers.

La science émet des hypothèses sur ce qui pourrait se produire dans les années à venir. Évidemment ce sont des hypothèses, et pour certaines, on ne sera jamais si elles sont vraies ou fausse…

Mais si on se tenait à ces hypothèses à quoi ressemblerait le futur ?

Une jolie vidéo superbement accompagnée en musique.

Voir la vidéo +

Dis-donc, pourquoi la Corée du Nord vend des statues en Afrique ?

Alors tu sais pourquoi ?

Ehh bien non tu ne sais pas !

Et si tu as un cerveau déréglé comme moi qui se passionne pendant quelques minutes pour un sujet WTF et bein tu vas kiffer cette vidéo.

Petit résumé :

La Corée du Nord construit dans tous un tas de pays d’Afrique (et aussi en Europe et ailleurs), des statues, des musées, des monuments…

Ce type de constructions, c’est d’ailleurs son plus gros export. (et ça lui fait gagner une tune monstre !)

La question, c’est pourquoi ?

Pourquoi ces pays font appel à la Corée du Nord, la fameuse dictature, pour construire tous ça ?

La réponse dans cette vidéo