Humanité : une histoire optimiste

J’ai trouvé ce livre fascinant ! ✨ ☄

J’avais déjà bien aimé le premier livre de cet auteur, mais là ça m’a encore plus accroché ! ( à ranger dans la catégorie : bon encore une page… et puis non je fini le chapitre… et puis un deuxième…)

Le livre s’attache à démontrer une idée :

La plupart des gens sont des gens bien.

Voilà le résumé du bouquin :

Ce livre expose une idée radicale.

C’est une idée qui angoisse les puissants depuis des siècles. Une idée que les religions et les idéologies ont combattue. Une idée dont les médias parlent rarement et que l’histoire semble sans cesse réfuter.

En même temps, c’est une idée qui trouve ses fondements dans quasiment tous les domaines de la science. Une idée démontrée par l’évolution et confirmée par la vie quotidienne. Une idée si intimement liée à la nature humaine qu’on n’y fait souvent même plus attention.

Si nous avions le courage de la prendre au sérieux, cela nous sauterait aux yeux : cette idée peut déclencher une révolution. Elle peut mettre la société sens dessus dessous. Si elle s’inscrit véritablement dans notre cerveau, elle peut même devenir un remède qui change la vie, qui fait qu’on ne regardera plus jamais le monde de la même façon.

L’idée en question ?

La plupart des gens sont bons.

Et voilà un petit aperçu de ce que tu va pouvoir apprendre dans ce bouquin :

  • Une autre façon de voir la très connu Expérience de Milgram et ses électrochocs
  • Ce qu’il se passe quand des ados échouent et survivent sur une île déserte
  • Le point commun entre tous les terroristes
  • Comment une agence publicitaire à réussi à faire désengager des personnes chez les FARC
  • Qu’est-ce qui poussait les derniers Nazi à continuer à se battre, alors que c’était perdu d’avance
  • Pourquoi le régime Nazi à fonctionné
  • Les soldats n’aiment pas tuer et souvent ne tire pas (ou vise mal)
  • Pourquoi les guerres se font de plus en plus éloignés
  • Comment la théorie de la vitre brisée a eu un énorme impact sur la politique policière des État-Unis (et pourquoi elle est fausse)
  • Pourquoi la très célèbre Expérience de Stanford (ou des gens lambda jouent le rôle de gardien de prison et dérapent totalement), s’avère être une arnaque totale
  • Comment les prisons de Norvège font pour avoir beaucoup moins de violence, et un taux de récidive très bas, tout en donnant beaucoup plus de liberté aux prisonniers que les prisons traditionnels
  • Pourquoi il y a des tyrans et pourquoi certains patrons se comportent mal
  • Ce qui a mené au déclin de l’île de Pâques (et comment les statues sont arrivées-là)
  • Le meilleur remède contre la haine, le racisme et les préjugés

Rutger (l’auteur du livre) en arrive à dire que le cynisme, qui est considéré comme réaliste, n’est justement pas réaliste, c’est plutôt le contraire : l’optimisme est réaliste.

Bon… comme tous les livres du genre, en le refermant on a l’impression d’avoir trouvé LA vérité et d’avoir enfin la réponse sur l’humain, l’univers et le reste, évidemment ce n’est pas le cas ?️

On peut sans doute trouver des choses à redire sur ce qui est exposé dans le livre (comme dans tous les livres en fait) mais je trouve quand même que le bouquin apporte pleins de choses super intéressantes ! Et ça fait du bien de voir des idées un peu différentes de ce qui nous ait proposées d’habitude ?️

Laisser un commentaire